Devenir professionnel au tennis : Les 7 choses à comprendre absolument !

4 octobre 2017

Sur youtube, j’ai fait une vidéo « Comment devenir professionnel au tennis » qui est celle qui a fait le plus de vue.

Je me suis donc dit que ce sujet t’intéressait et j’aimerai développer davantage ce que j’ai pu dire dans cette vidéo…

Et proposer un article qui pourra servir de guide aux jeunes qui veulent se lancer dans l’aventure ou passer un cap dans leur tennis.

J’aimerai donc à travers cet article partager les 7 choses que j’aurais aimé comprendre plus tôt en tant que joueur de tennis afin de me donner une chance d’être professionnel au tennis.

 

1. Comprendre que c’est toi qui détermine ton destin et non ta génétique

 

Comment devenir professionnel au tennis - talent

Première chose à comprendre…

Même si tout le monde dans le tennis n’a que ce mot à la bouche : le talent…

Les véritables professionnels savent qu’il ne joue qu’un rôle minime pour l’atteinte du niveau mondial.

 

Je ne dis pas que Federer ou Nadal n’ont pas de talent mais juste j’aimerai que tu t’interroges sur la notion de talent.

…et sur ta propre utilisation du mot talent.

 

Est-ce avoir une technique propre ?

Avoir des moments d’inspiration qui te permettent de jouer 3 points de suite en sur-régime ?

Vraiment, pose-toi cette question.

Que veut vraiment dire le talent pour toi ?

 

Pour ma part, je pense que le talent n’existe pas…

…Qu’il existe effectivement des joueurs qui ont plus de facilités que d’autres d’un point de vue technique.

Seulement :

  • La capacité à travailler dur
  • La capacité à se relever
  • La capacité à croire en soi
  • La capacité à se préparer sérieusement

sont des compétences tout aussi importantes que la technique pour arriver au haut-niveau.

 

Et toutes les dernières études à propos de la psychologie de la performance montre que le talent n’existe pas vraiment.

Je t’invite à lire cet article pour comprendre de quoi il s’agit quand je parle de psychologie de la performance.

La Psychologie pour réussir au tennis (Ou comment les champions deviennent champions)

 

2. Etre prêt à faire ce que les autres ne sont pas prêt à faire

 

Un des gros problèmes est le fantasme que l’on peut mettre derrière le fait d’être professionnel.

Alors, oui, c’est top de gagner un Roland Garros, d’encaisser des millions d’euros et d’avoir des millions de fans à travers le monde.

Mais seulement, il y aura aussi des échecs…

 

Le quotidien d’un professionnel, c’est faire des choses que les autres ne sont pas prêt à faire.

C’est être prêt à frapper dans une balle 5 heures par jour et passer le reste du temps à s’entrainer physiquement.

Alors, lâche le fantasme d’être pro !

Et fais-en un véritable rêve.

 

La différence entre un rêve et un fantasme ?

 

Tout simplement être conscient du prix à payer.

Car tous les projets font rêver… Parce que l’on te montre que le côté sexy du truc.

Mais sois conscient que tu auras des moments difficiles…

Des moments où tu remettras tout remettre en question.

 

Comment devenir professionnel au tennis - djokovic

 

Et je ne te dis pas cela pour te dégouter ou te décourager.

Mais parce que lorsque tu sais ce qu’il t’attend, c’est plus facile de s’y préparer.

Et c’est notamment l’esprit de cette vidéo…

 

 

3. Développer la capacité d’aller chercher les ressources en soi !

 

Est-ce que c’est compliqué sur le papier d’être professionnel ?

Non, pas vraiment…

Tu t’entraines tous les jours, tu donnes le meilleur de toi-même.. Et basta…

Seulement dans les fait, comment expliqué que certains y arrivent et d’autres pas ?

C’est une question qui me fascine.

Et pour moi, il y a 2 choses qui vont déterminer si une personne va aller au bout de son potentiel ou non.

Ces 2 choses sont :

  • L’histoire qu’elle se raconte par rapport à son passé, ce qui est possible ou non et l’ensemble de ces croyances
  • Sa capacité à se mettre dans un état émotionnel propice à la réussite.

On reviendra sur l’histoire que tu te racontes dans la suite de cet article…

…mais avant cela, je vais te parler d’état interne.

 

Ton état interne regroupe tes pensées, émotions et sentiments dans le moment présent.

C’est cet élément qui déterminera ta réussite ou non.

 

Es-tu d’accord pour valider que tu ne joues pas de la même façon lorsque tu as peur que lorsque tu es confiant ?

Que tu ne mets pas la même intensité à l’entrainement quand tu te sens déterminé que lorsque tu te sens déprimé.

Ainsi, ton état interne détermine ta progression et tes résultats au quotidien.

 

J’adore cette phrase de Tony Robbins qui dit :

Des résultats extraordinaires sont la conséquence d’une psychologie extraordinaire.

Et une psychologie extraordinaire n’est possible que dans un état interne extraordinaire.

 

Comment devenir professionnel au tennis - robbins

 

 

C’est la première chose que laquelle je me concentre lorsque je coache des joueurs : m’assurer qu’ils maitrisent leur état interne.

Et j’utilise notamment pour cela la triade émotionnelle dont je te parle dans cet article :

 

La méthode simple et puissante pour gérer ses émotions au Tennis (et ainsi jouer le même tennis en match qu’à l’entrainement)

4. Rebondir face à l’échec et aux critiques

 

Une caractéristique commune des gens qui réussissent n’est pas qu’ils n’ont pas échoué…

Bien au contraire…

Mais par contre, ils ont su apprendre davantage de leurs échecs et se relever plus rapidement.

Mickael Jordan détient le record du nombre de shoot râté en une saison.

 

Alors, s’il te plait, après chaque défaite demande-toi :

  • Qu’est-ce que j’ai fais de bien ?
  • Qu’est-ce que j’apprends de ce match ?

 

Le problème, c’est que la plupart des joueurs sont émotionnels en reparlant de leur match et n’ont donc pas un point de vue objectif…  Ce qui les empêchent d’apprendre de leurs erreurs.

La semaine dernière, j’étais en coaching avais une fille que j’accompagne mentalement et je lui demande : qu’est-ce que tu as appris ?

Elle me répond « ‘j’ai rien appris, j’ai fait que de la merde ».

Je lui ai alors répondu :

« Le problème n’est que tu n’aies rien appris, le problème est que tu ne décides pas d’apprendre de ce match.

Etre dégouté, c’est normal et c’est Ok.

Mais ne t’attends pas à faire mieux la prochaine si tu ne tires pas de leçon de ce match. »

 

Einstien disant : la folie, c’est d’espérer des nouveaux résultats en faisant toujours la même chose.

 

Comment devenir professionnel au tennis - mcenroe

 

5. Se donner à 100% à chaque match et chaque entrainement !

 

 

Comment devenir professionnel au tennis - djoko

 

Etre motivé 1 journée, c’est facile.

Etre motivé 1 semaine, c’est possible.

Etre motivé une saison complète, on commence à parler de quelque chose de sérieux.

Les gens souvent se disent : Federer / Nadal sont des génies.

Ce qu’ils ne voient pas, c’est qu’ils ont construits leur génie jour après jour…

La plupart des gens pensent que ceux qui ont des résultats extraordinaires font des choses extraordinaires.

…Mais en réalité non !

Ils font de petites actions / efforts chaque jours…

Alors que les autres font ces efforts une fois de temps en temps.

Les gens se disent « oui mais ca sert à rien, c’est pas ce petit truc qui va faire la différence ».

 

Sauf qu’au bout de 15 ans, si tu t’entraines 10 mn de plus à fond chaque jour, cela fait 50 000 minutes d’entrainement en plus.

Tu vois le truc ?

C’est comme balancer un match…

…Sur le moment, tu te dis c’est qu’un match mais si tu fais ca plusieurs fois, ca devient une habitude et c’est plus la même chose.

 

Si tu veux aller loin, tu ne dois pas négliger le pouvoir des petites actions répétées car sur une carrière, c’est ce qui fait la différence.

 

Comment devenir professionnel au tennis - rafa

 

 

6. Croire en soi de façon inconditionnelle !

 

J’en parlais plus tôt par rapport à l’histoire que tu te racontes.

Croire en soi, c’est lâcher toutes les histoires qui te limitent.

Comme par exemple :

  • Croire que tu n’as pas assez de talent
  • Penser que tu ne mérites pas de gagner
  • Penser que tu ne seras jamais pro
  • Que tu n’as pas la technique pour…

 

Parce que tout cela ne sont que des histoires que tu te racontes…

…mais le pire, c’est que ces histoires deviendront des réalités car l’observateur détermine le résultat.

 

C’est ce qu’explique David Laroche dans cette vidéo :

 

Alors oui, tu peux continuer à te plaindre et à trouver des excuses mais retiens cela :

Tu peux avoir des résultats ou des excuses mais pas les deux.

 

Alors tu dois choisir maintenant :

Qu’est-ce que tu veux vraiment ?

Des excuses qui vont te protéger à court terme et t’empêcher de voir les véritables raisons de tes échecs et de tes défaites ?

Ou au contraire assumer la frustration de se dire : J’ai déconné… Mais j’assume et je vais apprendre de cela.

 

Tu sais, je n’en ai parlé dans cet article… Car c’est pour moi un pré-requis.

Mais la première qualité d’un champion, c’est d’être responsable de tout ce qui lui arrive.

Un champion va constamment se remettre en question et lorsqu’il échoue, il assume.

Il n’est pas en train de se dire que c’est de la faute des autres, il prends sa responsabilité.

Or, on vit dans une société qui se plaint constamment, critique tout le temps…

Pour ne pas prendre sa responsabilité.

Mais si souhaites être champion, tu dois penser différemment.

Tu dois cesser de

  • critiquer
  • juger
  • te plaindre
  • Chercher la cause à l’extérieur

Afin de te demander dans chaque situation : « Les choses sont telles qu’elles sont, qu’est-ce qui est en mon pouvoir pour les changer. »

 

Tout ce que tu as et tout ce que tu n’as pas actuellement dans ton tennis, dans ta vie et au niveau de tes résultats est à cause ou grâce à 4 choses uniquement :

  • Qui tu es
  • Ce que tu penses le plus souvent possible
  • Ton état émotionnel dominant
  • Les comportements / attitudes récurrents que tu as

 

Comment devenir professionnel au tennis - impossible

 

 

Si tu veux des nouveaux résultats…

Devenir un champion…

…Tu dois penser différement !

Et devenir une nouvelle personne.

 

 

D’ailleurs, je t’invite à te demander dès maintenant qui je dois être pour penser comme un champion ?

Qu’est-ce que je dois faire davantage ?

Et qu’est-ce que je dois arrêter pour donner une chance à mon rêve d’être champion ?

Seuls ceux qui prendront le temps de poser véritablement ces questions auront une chance d’accéder au haut-niveau.

 

Alors si tu veux en faire partie, réponds-moi à ces 2 questions en commentaire.

 

7. Se rappeler la chance que tu as de faire ce chemin pour devenir professionnel au tennis

 

Si tu es intéressé par cet article, c’est sûrement que tu souhaites devenir professionnel (ou parent/entraineur).

Et souvent, je vois des joueurs qui ont oublié pourquoi ils faisaient ce qu’ils faisaient…

…Or, il est indispensable que tu te souviennes pourquoi tu joues au tennis car c’est cela qui va créer ta motivation.

 

Mais aussi, cela te permettras de te rappeler la chance que tu as de jouer au tennis…

..alors que la plupart des personnes font 8h-17h dans un job qui ne leur plait pas.

Toi, tu as la chance de tout donner chaque jour pour un rêve, quelque chose qui a du sens pour toi.

Et cela, tu ne dois pas l’oublier car ce n’est pas un dû.

Je l’ai compris le jour où je suis retourné sur les bancs de la fac pour faire un master de finance (un truc qui n’avait aucun sens pour moi).

 

Alors profite-aussi de la chance que tu as !

De plus, la gratitude est pour le meilleur antidote à la frustration et à l’énervement.

C’est d’ailleurs ce que j’explique dans cette vidéo :

 

 

 

J’aimerai clôturer cet article sur cette vidéo inspirationnelle…

Je te laisse la visionner :

 

 

 

 

J’espère que cet article t’a plu !

Et si tu penses qu’il peut inspirer d’autres personnes, partage-le 😉

 

 

Tu penses que cela peut servir à quelqu'un de ton entourage ? Alors partage-le :)
mentaldacier

About the Author

mentaldacier

Julien Musy, créateur de Mentaldacier, accompagne les joueurs de tennis à exprimer leur plein potentiel en match tout en s'épanouissant sur le court de tennis. Après avoir été plusieurs fois vice-champion de France de Tennis entre l'âge de 12 et 18 ans et sélectionné en équipe de France d'avance, il finit par arrêter le tennis et à abandonner ses rêves à cause d'un mental défaillant. Depuis, il s'est formé dans différents endroits du monde à la recherche d'éléments pour lui permettre de répondre à la question : "Pourquoi deux joueurs ayant le même potentiel auront à long terme des résultats très différents ?". Ses recherches lui permettent aujourd'hui d'accompagner des joueurs entre 12 ans et la première série pour permettre au plus de joueurs possibles d'aller jusqu'au bout de leur capacité.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required