Comment se relâcher au tennis ?

19 septembre 2017
 Beaucoup de joueurs de tennis arrivent en match et se crispent… Ils ont également souvent du mal à se relâcher. J’aimerai à travers cet article te donner quelques pistes pour réussir à être davantage relâcher dans ton tennis.
J’ai séléctionné 7 points que tu pouvais utiliser pour réussir à être plus relâché en match.

1) Diminuer tes attentes

La première chance à comprendre est que ton manque de relâchement vient toujours du fait que tu te mettes une certaine pression ou/et que tu aies des attentes par rapport au résultat du match.

Car forcément dès que tu as des attentes, tu crée de l’enjeu. Or, il y a une phrase connue en psychologie qui dit : L’importance de l’enjeu tue le plaisir du jeu. Donc si tu souhaites jouer de façon plus relâché, tu dois commencer par accepter que certains jours, tu ne seras pas au top, que tu perdras et c’est ok. Cela fait partie du jeu.

La deuxième chose par rapport aux attentes, c’est de lâcher le fantasme qu’un jour, tu réussiras à être pleinement relâché ! Tout simplement parce que c’est impossible et tant mieux.

Car si tu étais 100% relâché, tu ne pourrais te concentré. Tu as besoin d’une certaine dose de stress pour jouer ton meilleur tennis et de réaliser cela permet déjà de relativiser.

2) Avoir un objectif d’attitude ou de processus plutôt que de résultat

Oui, j’en parle souvent… Tu te dis peut-être je le sais. Mais ce qui est important n’est pas ce que tu sais mais ce que tu fais de ce que sais. Car plus ton objectif est basé sur le résultat, plus tu vas être tendu.

Car si ton objectif est basé sur le résultat, c’est à ce moment que tu commences à avoir de peur de râter. Et comme ton cerveau répond à ce que tu lui demandes alors si tu lui demandes de ne pas faire de faute, il va tout faire que tu frappes le moins fort possible. Et la meilleure option qu’il est trouvé pour cela est de créer de la tension dans le corps.

C’est pas faute de le répéter mais si tu souhaites jouer ton meilleur tennis en match, tu dois avoir un objectif au niveau de ce que tu vas produire et de ton attitude et non pas du résultat.

Je ne desespère pas, un jour cela rentrera et tu le comprendras car la répétition est la mère de l’aptitude. J’en avais d’ailleurs déjà parler dans l’article « Comment se mettre moins de pression au tennis ? »

3) Ne pas baser ton estime de soi sur le résultat

Beaucoup de joueurs sortent du match et si ils perdent se disent :
« Qu’ils ne valent rien »
« Qu’ils sont nuls.. »

Mais il existe un concept en psychologie qui s’appelle l’enfant intérieur qui dit que nous avons tous un petit enfant à l’intérieur de nous et que cet enfant est à l’origine de la plupart de nos émotions.

Imaginons que demain, tu sois le parent d’un enfant et que tu le préviennes avant le match en lui disant :

Si tu perds, tu es nul et je ne t’aimerais pas. Alors que si tu gagnes, tu es fort et je t’aimerai.

Est-ce que cela va créer de l’enjeu dans la tête de l’enfant ? Oui bien sûr et cela se répercutera en tension dans l’ensemble du corps. Donc apprends à être un parent bienveillant envers toi-même. Tu ne dois pas faire dépendre la valeur que tu te portes en fonction du résultat que tu viens d’obtenir.

Prends l’habitude de sortir de chaque match en te disant : J’ai fait ce que j’ai pu en fonction de mes capacités du jour et je me félicite pour cela.

Tu as le droit de perdre au tennis ! J’avais d’ailleurs écris un article entier à ce sujet :

Se donner le droit de perdre au tennis 

4) Jouer pour toi (et pas pour les autres)

Une des causes de tension chez le joueur de tennis est de jouer pour ses parents, ses amis… Et de se demander ce que les autres vont penser si il perd ou si il fait un mauvais match.

Et forcément cela crée de l’enjeu et par la suite de la tension. Tu dois apprendre à jouer pour toi. Et à t’évaluer en fonction de toi. Tu sais, tu auras toujours des gens qui vont te critiquer quelque soit tes résultats.

Donc ne donne pas d’importance à ce que les gens pensent autour de toi.

D’ailleurs même en écrivant un simple article ou à travers mes vidéos, certains m’ont me mettre l’étiquette de gourou ou je ne sais quoi… Mais cela m’est complètement égal car je sais que j’aide des milliers de joueurs et c’est le principal car c’est ce qui est important pour moi.

Cela doit être pareil pour toi. Définis ce qui est important pour toi avant le match et ce que les autres pensent ou encore le résultat, tu oublies ! Ce n’est pas important…

5) Relativiser… Ce n’est que du tennis

Un match de tennis, c’est quoi au final ? Au dernier jour de ta vie, qu’est-ce que cela changera d’avoir perdu ou gagner ce match ? Est-ce que ta femme ou ton mari va choisir de divorcer parce que tu as perdu ? Est-ce que c’est si important que cela de gagner ou de perdre ?
Souvent, nous sommes tellement dans notre truc que l’on oublie ce que c’est qu’un match de tennis. C’est censer à la base être un jeu, un plaisir et beaucoup le transforment en souffrance. Mais rappelle-toi pourquoi tu as commencé le tennis ?

C’était pour te faire plaisir n’est-ce pas ?

Alors rappelle-toi en la prochaine que tu donnes trop d’importance à une défaite et souviens que dans 20 ans tout le monde aura oublié !

6) Jouer sur ta respiration et sur la triade émotionnelle

Oui, j’en parle souvent également…Mais beaucoup pensent qu’on ne peut pas jouer avec ses émotions et que lorsque l’on ressent du stress, il n’y rien à faire. Or, il existe plein de méthodes qui permettent de se libérer et de changer son état émotionnelle en quelques secondes seulement.

Je parle souvent de la triade émotionnelle que tu peux découvrir dans cet article.

Mais le simple de jouer avec sa respiration en utilisant des rythmes différents permet déjà de se relâcher ! Souvent d’ailleurs lorsque l’on est tendu, on en oublie de respirer.

Ainsi la prochaine fois que tu te sens tendu, rappelle-toi de respirer profondément et amplement, tu verras que tes émotions se modifieront déjà au bout de quelques secondes

7) Te rappeler la chance que tu as de jouer au tennis

Oui ! C’est vrai… Comme je le disais au début de cet article, certains transforment le tennis censé être un jeu en souffrance. Or, le simple fait de se rappeler que l’on a en réalité de la chance de jouer au tennis.
Surtout lorsque tu sais que plus de la moitié de la population mondiale vit avec moins de 2 dollars par jour. Une partie de la population mondiale n’a même pas d’eau pour s’hydrater, souffre de dénutrition…
Quand tu te rappelles de cela, tu relativises d’avantage ton match et cela te permet alors d’être relâché. Car la gratitude est une des émotions les plus puissantes en terme de vibration.
Ce qui signifie que tu ne peux pas te sentir stressé tout en ayant de la gratitude pour ta vie ou pour le fait de jouer au tennis.
Donc rappelle-toi la chance que tu as de pouvoir jouer au tennis. La chance que tu as d’être en bonne santé.

Comme d’habitude, si cet article te parle alors partage-le !

Et je te dis à bientôt pour un prochain article sur le mental au tennis :).

Avec passion,

Julien
Tu penses que cela peut servir à quelqu'un de ton entourage ? Alors partage-le :)
mentaldacier

About the Author

mentaldacier

Julien Musy, créateur de Mentaldacier, accompagne les joueurs de tennis à exprimer leur plein potentiel en match tout en s'épanouissant sur le court de tennis. Après avoir été plusieurs fois vice-champion de France de Tennis entre l'âge de 12 et 18 ans et sélectionné en équipe de France d'avance, il finit par arrêter le tennis et à abandonner ses rêves à cause d'un mental défaillant. Depuis, il s'est formé dans différents endroits du monde à la recherche d'éléments pour lui permettre de répondre à la question : "Pourquoi deux joueurs ayant le même potentiel auront à long terme des résultats très différents ?". Ses recherches lui permettent aujourd'hui d'accompagner des joueurs entre 12 ans et la première série pour permettre au plus de joueurs possibles d'aller jusqu'au bout de leur capacité.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required