Comment se libérer de la frustration au tennis ?

17 avril 2017

Il y a quelque temps, j’ai fais un sondage avant de savoir ce qui vous empêchez le plus de progresser dans le tennis. Et une des remarques qui est revenu très souvent, c’est la frustration au tennis.

J’ai reçu des questions du type :

  • Comment faire pour garder son calme pendant la tempête mentale qu’entraine le fait de mal jouer ?
  • Comment réussir à reprendre les fondamentaux dès qu’on le souhaite quand on fait un mauvais match ?
  • Comment rester zen ?
  • Comment arriver à ne pas anticiper et juste rester dans le moment présent ?
  • Comment m’éclater sur le terrain alors que je ne me suis pas réellement préparer à jouer?
  • Comment faire pour jouer sans penser pendant l’échange à la qualité du coup que je viens de faire

Beaucoup de questions qui montrent notre difficulté en tant qu’être humain à se libérer de la frustration… Et encore plus dans le tennis car nous nous mettons la pression, nous sommes durs avec nous-memes…


Ainsi, j’aimerais dans cet article de te donner des véritables clés pour te libérer de la frustration au tennis en match comme à l’entrainement.

Au programme de cet article :

  1. Comment apprendre à gérer ses émotions 
  2. Voir ses émotions comme une boussole afin de progresser constamment 
  3. Donner un sens différent à la frustration afin de se libérer des peurs 
  4. Qu’est-ce que la frustration ? 
  5. Prendre conscience de la frustration pour s’en libérer définitivement 
  6. Comment faire pour garder son calme pendant la tempête mentale qu’entraine le fait de mal jouer ? 
  7. Accepter un chiffre qui fait partie du jeu 
  8. Tu es à deux doigts de progresser ! 
  9. Comment retrouver le pouvoir dans la maitrise de tes émotions 
  10. La décision qui peut tout changer ! 
  11. Comment maitriser la frustration en prenant 3 décisions importantes ? 
  12. Un Outil pour rapidement se libérer de la frustration 
  13. Une question de coaching 

 

Comment apprendre à gérer ses émotions

 

“Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement” – Carl Jung

Beaucoup de joueurs ont du mal à gérer leurs émotions sur le court de tennis (notamment la frustration et la colère). Et plus ennuyeux encore, la plupart pensent qu’ils n’ont pas de contrôle sur leurs émotions. Beaucoup pensent qu’une émotion est une réaction spontanée que l’on ne peut pas contrôler.

Et même si aujourd’hui, il t’arrive de te laisser dépasser submerger par la frustration au tennis ou la colère…

…Tu vas découvrir qu’il est bien plus facile de gérer ses émotions que tu ne pouvais le penser jusqu’à maintenant.

Le problème, c’est que jusqu’ici personne ne t’a appris à le faire… Ce qui fait que beaucoup se laissent alors submerger par la frustration au tennis et la colère.

Et cela finit par saboter leur tennis (Lorsque la raquette ne finit pas en deux parties dans la bagarre…).

Si tu veux véritablement jouer ton meilleur tennis en match et t’amuser plus que tout, tu dois apprendre à utiliser les émotions à ton avantage et réussir à te libérer de la frustration.

 

Voir ses émotions comme une boussole afin de progresser constamment

 

La première chose à comprendre, c’est qu’ici, on ne vas pas chercher à couper les émotions mais à s’en servir.

Pourquoi ?

Parce qu’il est impossible d’échapper à tes émotions ni de couper tout contact avec elles.

Mais tu ne peux pas non plus les laisser dominer ton tennis… 

Tes émotions même aussi inconfortables et destructrices soient-elles sont comme une boussole. Une boussole te permettant de progresser et de t’améliorer… Et sont donc utiles.

Avant d’aller plus loin, il est important de comprendre ce qu’est une émotion… Et aussi de comprendre ce qu’est la frustration au tennis.

Donner un sens différent à la frustration afin de se libérer des peurs

 

Pour pouvoir te servir de tes émotions efficacement, tu dois comprendre qu’elles agissent toutes dans ton intérêt. 

Tu dois donc apprendre de tes émotions et t’en servir pour obtenir des résultats concrets. Les émotions que tu considères comme négatives ne sont en fait que des appels à l’action. D’ailleurs, à partir de maintenant, je t’invite à remplacer le mot « émotion négative » par  “Signal action”.

Dès que tu connaîtras ces différents signaux et les messages qu’ils contiennent, tes émotions seront tes alliés. Si tu apprends à les utiliser, tu te libèreras alors des peurs et tu peux arriver à produire ton meilleur tennis en match.

Toutes les émotions que tu éprouves sont importantes et précieuses à condition que tu saches les interpréter.

 

Qu’est-ce que la frustration ?

 

La frustration est tout simplement une émotion…

Emotion vient du latin “E-Movere” qui signifie aller vers l’extérieur. Ou en anglais E-motion : Energie en mouvement.

Une émotion est donc une énergie qui circule à l’intérieur de ton corps. Et comme toute énergie, elle a le pouvoir de construire ou de détruire.

On va donc voir ici comment elle peut être constructive.

Rappelle-toi que chaque émotion peut-être bénéfique. Même la frustration !

Prendre conscience de la frustration pour s’en libérer définitivement

Tu dois savoir qu’une émotion a toujours signification. Ces énergies n’apparaissent pas par hasard. Elles dépendent de nos perceptions.

La frustration peut avoir diverses sources. 

Lorsque tu as l’impression de te heurter constamment aux mêmes erreurs, challenges… ou de faire continuellement des efforts qui ne sont jamais récompensées : tu as alors tendance à ressentir de la frustration.

La frustration signifie (dans tes perceptions) que les choses devraient ou auraient dû être autrement.

C’est à dire que lorsque tu ressens de la frustration, cela signifie qu’à l’intérieur, tu penses que cela devrait être différent ou aurait dû être différent.

Cela arrive souvent lorsque joueur ne joue pas le tennis qu’il aurait aimé jouer. Il se sent alors frustré car il pense que les choses auraient dû être autrement.

Alors pour reprendre la question d’un de mes lecteurs :

Comment faire pour garder son calme pendant la tempête mentale qu’entraine le fait de mal jouer ?

 

Cela comment avant tout par se libérer de nos attentes. Le tennis est un sport complexe. Et malheureusement, nous pensons souvent que lorsqu’on joue une fois un super niveau alors on devrait jouer tout le temps comme cela.

Et c’est justement ce type de croyance qui amène la frustration. La première chose à faire est donc de se demander :

« Pourquoi ai-je tant d’attentes envers moi-même et mon niveau de jeu ? ».

Si tu creuses cette question, tu réaliseras souvent que cela ramène à un problème beaucoup plus complexe et profond.


Chez la plupart des joueurs (et chez moi-même également), on se rend compte que c’est parce que l’on a été aimé par nos parents ou figures parentales lorsque l’on joué bien. On les a vu fier de nous. Et cela nous renvoie alors à la peur de ne pas être aimé lorsque l’on joue mal.

Je sais que certains se disent que c’est n’importe quoi… et que ce sont juste des théories de psychologues.


Peut-être… Tu peux être sceptique. Mais si tu as pris le temps de lire cet article, c’est sûrement parce que le sujet t’intéresse.

Ainsi je t’invite à être un bon sceptique. C’est à dire que la prochaine fois que tu ressens cette frustration, demande-toi « Pourquoi est-ce que je me sens comme cela ? ». Tu auras alors sûrement des réponses du type : « Parce que cela m’énerve de mal jouer ».


Demande-toi alors « Et pourquoi cela m’énerve ? A quoi cela me renvoie par rapport à moi ? ».

 

Accepter un chiffre qui fait partie du jeu

 

La première étape pour réussir à transformation est donc de prendre conscience du sens profond qu’elle a pour nous.

Ensuite, une fois que l’on a fait ça, comment vaincre la frustration au tennis ?

Je dirais que la première chose à réaliser, c’est que le tennis est ce qu’il est.. Et j’avais un entraineur qui nous disait que :

Sur une saison de 50 à 100 matchs, tu vas jouer environ 3 à 5 matchs où tu sens vraiment bien la balle. Le reste, tu dois faire ton match avec les armes du moment.

Et oui… ce sont les règles implicites du jeu. Si tu ne les acceptes, tu ne pourras pas aller aussi loin que tu le souhaites.

Réaliser cela t’aidera à accepter de ne pas être au top ! Et surtout à mettre l’énergie que tu as pour essayer de te sortir du match plutôt que de gaspiller cette énergie à te plaindre et te frustrer.

 

Tu es à deux doigts de progresser !

 

Le message de la frustration est un signal assez intéressant : Ton cerveau croit que tu pourrez faire mieux ! Cela est donc plutôt positif car la frustration te donne un signal très positif.

Elle signifie qu’il y a une solution à ta portée, que tu n’agis pas de la bonne façon et que tu dois aborder les choses différemment.

C’est un signal que tu dois être plus souple et apprendre à lâcher prise. 

 

Comment retrouver le pouvoir dans la maitrise de tes émotions

 

Tu es la source de tes émotions ! C’est toi qui les crées.

Trop de gens pensent que pour les émotions qu’ils vivent dépendent des expériences qu’ils vivent. Par exemple, si tu rates un balle de break, c’est normal d’être énervé. Sauf que si tu es énervé, c’est parce que tu penses que cela devrait être autrement. Et donc que tu violes une règle consciente ou inconsciente.

On entend d’ailleurs souvent les joueurs dire « J’ai pas le droit de râter ça ». Et le mot « pas le droit » signifie bien qu’il y a une règle inconsciente derrière…

 

La décision qui peut tout changer !

 

Tu n’as pas besoin de raisons particulières pour te sentir bien, motivé, concentré et énergique, il te suffit de le décider…

Tu ne me crois pas ? Faisons un truc…

Si tu as envie de ressentir de la joie maintenant, tu peux le décider. Il te suffit alors de te mettre à rire sans raisons. Si tu veux ressentir de la colère, pense à toutes les choses qui t’énervent dans ta vie. Si tu veux ressentir de la tristesse, pense à toutes les ruptures amoureuses que tu as vécu dans ta vie. Si tu veux ressentir de la confiance, pense à toutes les victoires que tu as eu dans ton passé.

Etc…

Ainsi, tu es la source de toutes tes émotions !

 

 

Un Outil pour rapidement se libérer de la frustration

 

Les émotions que tu ressens dépendent uniquement de tes perceptions et non pas ce qu’il se passe.

Tes perceptions sont déterminées par 3 choses : La triade gagnante !

Cette triade est composée de :

• Ta Physiologie (la manière dont tu utilises ton corps, ta respiration, ta posture…)

• Ton Focus (l’endroit où tu portes ton attention : Ce qui va bien ou ce qui va mal)

• Ton Langage intérieur (Les questions que tu posent, la manière dont tu te parles à toi-même).

Lorsque tu ressens de la frustration, cela est en général engendré par le fait que tu portes ton Focus sur ce qui ne va pas dans les points précédents. Et que ton Langage intérieur est porté sur ton passé. Que tu ressasses un point perdu (Dont tu penses que tu n’aurais pas du le perdre…)

Pour maitriser tes émotions, il est donc indispensable que tu apprendre à te servir de cette Triade qui peut transformer ton tennis. Mais aussi que tu apprennes à changer ces 3 décisions…

Comment maitriser la frustration en prenant 3 décisions importantes ?

 

Tes émotions dépendent en réalité de 3 petites choses…

A chaque instant, tu prends 3 décisions :

1. Est-ce que je porte mon attention sur le passé, le présent ou le futur ?

2. Est-ce que je porte mon attention sur ce que je peux controler ou ce que je ne peux pas controler ?

3. Est-ce que je porte mon sur ce que j’ai ou ce qui me manque?

Ces 3 décisions de chaque instant vont déterminer comment tu te sens… Es-tu dans la confiance ou dans le doute ? Dans la gratitude ou dans la frustration.

Ces 3 décisions aussi anodines qu’elles puissent paraitre vont créer et diriger notre vie, nos émotions et notre performance.

Si je porte mon attention sur ce qui n’a pas fonctionné dans le passé, je vais alors forcément recréer un futur qui ressemble à cela car mon cerveau n’est qu’une machine qui peut imaginer le futur qu’à partir de ce dont il se souvient.

Les entrepreneurs et sportifs de haut-niveau qui réussissent vont osciller entre porter leur attention dans le présent et dans le futur. Dans le présent afin d’être pleinement immergé dans l’instant et dans l’action pour donner le meilleur de lui-même.

Dans le futur pour planifier son agenda ou son planning d’entrainement… Pour anticiper les difficultés qui pourraient se présenter dans une négociation ou durant un match de tennis par exemple.

Mais ce qui est important à comprendre est que les personnes qui réussissent n’attendent pas la réussite pointe le bout de son nez, il la prépare constamment !

Porter son attention sur ce que tu ne peux pas contrôler mène inévitablement à un sentiment d’impuissance ! Et l’impuissance est la mère de toutes les émotions inadaptées à la performance telles que la frustration, la démotivation, la colère…

Ainsi, si tu souhaites te libérer de ce sentiment d’impuissance, tu dois apprendre à porter ton attention uniquement sur ce que tu peux contrôler.

  

Une question de coaching

 

Complète la phrase sans analyser ce qui se passe : Pour cesser de ressentir de la frustration, je devrais…

Ce qui est amusant, c’est que si tu y réponds sérieusement, tu as toujours la réponse en toi. Donc je te la repose sérieusement :

Pour cesser de ressentir de la frustration, je devrais…

Si tu connais des joueurs qui se laissent souvent dépasser par la frustration, partage leur cet article. Et je t’invite également à répondre à la question de coaching en commentaire.

 

Tu penses que cela peut servir à quelqu'un de ton entourage ? Alors partage-le :)
mentaldacier

About the Author

mentaldacier

Julien Musy, créateur de Mentaldacier, accompagne les joueurs de tennis à exprimer leur plein potentiel en match tout en s'épanouissant sur le court de tennis. Après avoir été plusieurs fois vice-champion de France de Tennis entre l'âge de 12 et 18 ans et sélectionné en équipe de France d'avance, il finit par arrêter le tennis et à abandonner ses rêves à cause d'un mental défaillant. Depuis, il s'est formé dans différents endroits du monde à la recherche d'éléments pour lui permettre de répondre à la question : "Pourquoi deux joueurs ayant le même potentiel auront à long terme des résultats très différents ?". Ses recherches lui permettent aujourd'hui d'accompagner des joueurs entre 12 ans et la première série pour permettre au plus de joueurs possibles d'aller jusqu'au bout de leur capacité.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required
po lemoine

Bonjour

Merci pour cette presentation.

J’avais une question sur la gestion de la frustration, ma fille 15.2 13 ans à besoin de s’exprimer pendant son match, elle frappe sa raquette, elle se parle (« pourquoi tu joue petit bras, c’est n’importe quoi,….).
Hier elle perd à 15.1 contre une fille de 23 ans 75 64. (elle fait un bon match..point après point)
Apres le match nous avons échangé, je lui est demandé pourquoi elle s’énerve. Elle m’a répondue quelle en avait besoin pour se motiver.
La question est comment optimiser cet énervement pour faire le trie entre le bon et le mois bon
merci pour votre réponse

    mentaldacier

    Bonjour,

    Desolé de ne pas vous avoir répondu plus tôt. Elle pense qu’elle a besoin de s’énerver pour se motiver parce qu’elle n’a pas appris à faire autrement. Et tant qu’elle fera cela, elle ne pourra pas jouer son meilleur tennis car cela génére du stress et des tensions.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required