Comprendre le pouvoir de la concentration au tennis

31 mars 2017

Comment activer la pouvoir de la concentration au tennis ?

Le pouvoir de la concentration est clairement citée comme le facteur essentiel à la performance au tennis. Pourtant, sa complexité est bien souvent mal compris.

D’ailleurs, il t’est peut-être déjà arrivé de te dire :

J’ai perdu ce match car je n’étais pas assez concentré. Ou encore je perds ma concentration dans les points importants. C’est récurrent lorsque l’on joue au tennis.

Cependant, ce n’est pas une fatalité, il suffit juste de savoir comment elle fonctionne. Et ensuite de s’entrainer à développer la puissance de la concentration. Nous allons donc voir dans cet article ce que tu dois absolument savoir pour te concentrer au tennis.

Attention, je suis conscient que cet article est peut-être un peu plus « technique » que les articles que j’écris d’habitude sur mental d’acier. Néanmoins, si tu prends le temps de lire et de le comprendre; Alors il peut faire une différence monumentale dans ton tennis, alors reste bien concentré (sans jeu de mots bien sûr ;))

Pouvoir de la concentration et Puissance de l’attention

Avant d’aller plus en détails sur les différents niveaux de concentration dans ton tennis, j’aimerais prendre quelques lignes pour définir la différence entre attention et concentration. Une différence indispensable à saisir pour suivre la suite de l’article.

L’attention est une fonction d’une partie de notre cerveau qui permet de gérer une certaine quantité d’informations.

La concentration, quant à elle, est la capacité à mobiliser l’ensemble des capacités psychiques pour atteindre un état mental optimal afin d’accomplir une tâche donnée (dans notre cas, réussir un coup au tennis)

On dit alors que l’on en est concentré pour faire une action alors que l’on fait attention à une information pour exécuter l’action (la balle, sa vitesse, l’effet, la position de l’adversaire…). Et le pouvoir de la concentration permet alors d’orienter son attention.

L’importance du pouvoir de la concentration

Le pouvoir de la concentration que l’on va étudier dans cet article permet ainsi de :

  • Mieux focaliser l’attention sur les informations pertinentes qui émanent à la fois de l’environnement de soi-même
  • Maintenir cette focalisation le temps nécessaire de l’action

Car, on va le voir, attention et concentration possèdent des limites psychophysiologiques importantes.

Les limites de l’attention et de la concentration

Chacun d’entre nous est capable de traiter un certain nombre d’informations (externe ou interne) par seconde. Cela s’appelle le champ attentionnel.

Or, le système de traitement de l’information propre à l’être humain s’avère très limité en capacité. Cela signifie donc que la quantité d’informations externes (disponible dans l’environnement) ou internes (ce qui passe dans notre corps) est toujours supérieure à la capacité de traitement de notre cerveau. Cette limitation nous oblige donc à opérer une sélection dans l’énorme quantité d’informations qui se présente à notre esprit.

C’est là qu’intervient « L’attention sélective ». Cette attention sélective est le processus qui nous permet de choisir les signaux les plus pertinents pour le coup à jouer maintenant. Et cela sous-tend également qu’il existe un processus nommé « Ignorance sélective » qui devrait nous permettre de chasser de notre esprit toutes les informations non pertinentes à la réussite du coup qui arrive.

Car effectivement, même si le cerveau peut traiter un nombre d’informations important en parallèle, le centre de décision (qui se trouve dans le cortex préfrontal) ne peut en traiter très peu, voir une seule. Cela s’appelle la théorie du canal unique.

L’apprentissage du pouvoir de la concentration consiste donc à apprendre à se focaliser sur les informations utiles :

  • Vitesse de la balle
  • Trajectoire
  • Position de ma raquette
  • Mon placement
  • Placement de mon adversaire

Et délaisser les informations non utiles pendant l’action. Ces informations non-utiles sont alors :

Maitriser les champs attentionnels

Il existe 4 champs attentionnels :

  • Large-interne : Permet une analyse d’avant-match et de planifier la stratégie à adopter, les objectifs de match et les stratégies de rechange…
  • Etroit-interne : Permet une préparation avant un point en se focalisant sur la cible que je veux atteindre au service par exemple ou encore sur des mots que je me répète pour me sentir en confiance.
  • Etroit-externe : Il correspond à la puissance de la concentration immédiate sur le coup à jouer maintenant
  • Large-externe : Il correspond à une prise de recul par rapport à ce qui se passe pendant le match. Il peut être utilisé au changement de coté pour éventuellement décider de changer de stratégie.

Seulement, comme on l’a vu, le cerveau ne peut pas utiliser deux modes de concentration de manière optimale en même temps. Donc chaque fois que tu te poses des questions sur la stratégie au moment de servir, tu es en « Large-Interne » ce qui t’empêche de te concentrer pleinement en « Etroit-Interne » mais qui pourtant serait l’état attentionnel te permettant d’être pleinement confiant.

Pareil lorsque tu es en train de douter pendant le point, tu actives alors le champ « Etroit-Interne » alors que durant un point, il est indispensable de rester constamment en « Etroit-Externe ».

Un nombre limité d’informations !

Je suis conscient que tout cela a pu te paraitre un peu technique. Ce que je souhaite que tu retiennes, c’est que ton cerveau décisionnel qui permet d’accéder à la performance ne peut traiter qu’un nombre limité d’informations. Ainsi, chaque fois que tu te poses des questions, tu te mets à douter, à changer de stratégie pendant l’action… tu es alors en train de réduire ton potentiel tennistique (Lire comment arrêter de penser lorsqu’on joue au tennis).

Or, je vois tellement de joueurs qui ont un véritable potentiel mais qui se laissent distraire par leurs émotions ou le manque de confiance en soi.

Comment réveiller le pouvoir de la concentration

Dans cet article, je voulais surtout te faire comprendre ce qu’est la concentration.

Tu l’auras compris, être concentré pendant un point signifie être concentré en étroit-externe. Mais comment fait-on concrètement ? Ce n’est pas le sujet de cet article car je t’en ai déjà parlé de cela dans plusieurs articles et notamment celui-ci qui t’explique en détail comment « Comment se concentrer au tennis !? »

J’espère que cet article t’a plu et t’a été utile. Je vous invite à le partager et à me laisser un commentaire afin d’en faire bénéficier vos proches, élèves, partenaires.

Avec passion,

Julien

PS : Tu désires faire passer ton désir au niveau supérieur, exploser tes blocages mentales, et libérer ton meilleur tennis en match ? Alors viens découvir gratuitement le coaching HAUTE-PERFORMANCE en réservant ton premier appel offert en cliquant ici (Attention, je ne prends que les personnes vraiment motivés à progresser..)

 

 

 

Tu penses que cela peut servir à quelqu'un de ton entourage ? Alors partage-le :)
mentaldacier

About the Author

mentaldacier

Julien Musy, créateur de Mentaldacier, accompagne les joueurs de tennis à exprimer leur plein potentiel en match tout en s'épanouissant sur le court de tennis. Après avoir été plusieurs fois vice-champion de France de Tennis entre l'âge de 12 et 18 ans et sélectionné en équipe de France d'avance, il finit par arrêter le tennis et à abandonner ses rêves à cause d'un mental défaillant. Depuis, il s'est formé dans différents endroits du monde à la recherche d'éléments pour lui permettre de répondre à la question : "Pourquoi deux joueurs ayant le même potentiel auront à long terme des résultats très différents ?". Ses recherches lui permettent aujourd'hui d'accompagner des joueurs entre 12 ans et la première série pour permettre au plus de joueurs possibles d'aller jusqu'au bout de leur capacité.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required